Boucherie Ovalie, le blog de rugby viril mais pas tellement correct.

04 mars 2011

On déménage, encore.

Le boucher est un être à la recherche de la perfection. C'est pour cette raison que nous vous proposons la troisième vesion de la Boucherie Ovalie. Par contre, comme on s'est cassé le cul pour faire un truc à peu près potable, on risque de le garder un moment celui-ci...

Boucherie-Ovalie.com

 

Posté par Boucherie_Ovalie à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 février 2011

Exclu : la suite du livre de jeu du XV de France

61855334

Le crunch arrive ! Non, ne cherchez pas de barre chocolatée sur la table de votre salon, c'est une image. Le crunch, c'est le nom donné aux rencontres entre les Anglais et les Français dans le Tournoi. Mais bon, ça vous le saviez déjà. Par contre, je suis sûr que vous aimeriez bien connaître ce que renferme le livre de jeu du XV de France, dont vous avez déjà eu un aperçu ici. Et bien en fouillant les poubelles de Marcoussis, notre agent secret de haut vol, OvaliaHaHa a déniché le sésame d'entre les détritus...

Nous vous invitons à télécharger les 8 dernières pages de l'ouvrage ici (bande de véinards, en plus vous avez pas les odeurs vous) :

Le_Livre_de_Jeu___Partie_2

 

Un grand merci à OvaliaHaHa.

Posté par Boucherie_Ovalie à 19:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 février 2011

La quête du Graal (la suite de la suite du retour en vidéo)

Alors que l'équipe de France se regroupe avant de se frotter aux épines des roses de la perfide Albion, Marc Lièvremont tente d'améliorer sa communication au sein de son squad, et de faire enfin comprendre à  ses joueurs quel est son fameux plan de jeu (même si quelques pages de son livre de jeu peuvent nous éclairer sur ce point ici : Le livre de jeu du XV de France).


Mais comme le prouve ce nouvel extrait de notre serie à succès, La quête du Graal (qu'on voulait aussi appeler Kammelott, mais là ça allait beaucoup trop se voir de qui on s'était inspiré), le problème de communication ne vient pas forcement de lui...

 

Oui, prenez le comme tel. 




Merci à Tara, la fameuse Steven Spielberg du site, sans qui James Cameron ne serait probablement rien. 

Rien que ça, mais elle le veau bien (non, c'est pas une faute, on est dans une boucherie ici !).

Posté par Boucherie_Ovalie à 18:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2011

Exclu: La Boucherie Ovalie a mis la main sur le livre de jeu du XV de France!

Booof

Vous avez regardé Irlande - France hier et vous avez observé un net progrès dans le jeu des Bleus ? Des libérations propres, de transmissions rapides, des combinaisons visiblement répétées à l'entraînement, originales et tranchantes. Ne cherchez plus ! Il s'agit bien là des retombées positives du fameux "Petit Livre de Marc Lièvremont" dont les joueurs tricolores ne peuvent plus se passer. En exclusivité, la Boucherie Ovalie s'est procuré les bonnes feuilles de l'ouvrage...

Nous vous invitons à télécharger les 8 premières pages de l'ouvrage ici:

Le_Livre_de_Jeu___Partie_1a

Le_Livre_de_Jeu___Partie_1b

Quelques aperçus cliquables:


Livre_de_jeu_1

cap1

cap2

Bonne lecture, et merci à notre espionne, OvaliaHaHa.

Posté par Boucherie_Ovalie à 17:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

10 février 2011

Rugbypolitan #1

rugbypolitan


Marc Lièvremont: Souriez, ça va marcher !


Les émotions sont contagieuses. Toutes. Quand le public siffle, que les joueurs sur le banc baillent, que ceux sur le terrain font n'importe quoi, c'est quasiment irrépressible vous vous emmerdez aussi.

Marc, face à une presse coléreuse prête à vous clouer au pilori , souriez, détendez vous , expliquez posément vos choix et affichez un air serein. Oui vous vous êtes plantez mais nul n'est infaillible, vous pouvez toujours corriger le tir.


Revenons sur les faits et faisons un état des lieux créant cette morosité : 

L’analyse de Richie Bradshaw sur la raclée contre les Australiens .

La question de Lapinou : Pourquoi a-t-on tout raté ? Il ne comprend pas. Mais personne ne comprend le naufrage, les spécialistes les plus pointus : les journalistes de l’équipe tel Alain Penaud, les spécialistes de Canal Plus, Rugbyrama. Le monde de l’ovalie française s’est penché sur la question mais personne ne trouve la bonne explication. Peut être n’ont-ils pas le bon angle de vision, si on regarde à travers  le talon aiguille de Richie on aura une tout autre analyse de cette raclée, ne serait elle pas due tout simplement à un mauvais choix des 30 ? Mais pourquoi a-t-il pris ces joueurs ?

Mise en place des acteurs français : Porical - Huget, Rougerie, Jauzion, Palisson - (o) Traille, (m) Parra - Ouedraogo, Chabal, Dusautoir (Cap.) - Thion, Pierre - Mas, Servat, Domingo
Remplaçants : Guirado, Schuster, Millo-Chluski, Bonnaire, Yachvili, Estebanez, Andreu

Mise en place des acteurs Australiens : Une équipe de marsupiaux inoffensifs d’après wikipédia , attachants d’après Brigitte Bardot, mais pourtant … Ils ont saigné les coqs.

Pourquoi ??? Pourquoi pensait-il que la bande de bisounours précédemment citée suffirait à terrasser des Wallabies ? Manifestement Lapinou a opté pour les techniques de Max Guazzini pour troubler l’adversaire : des joueurs aux muscles saillants et huilés prenant des poses aguicheuses. Ce choix serait-il  plus efficace  que la technique Laportienne du « bordel de merde pas de fautes bandes de nuls !!! » permettant de  transformer un centre tétanisé dans les vestiaires  en bête sanguinaire sur le terrain. Ou peut être pensait-il qu’elle prévalait sur les stratégies Villepreusiennes difficilement décryptables même par les spécialistes de rugby de Canal + ? N’oublions pas que Lapinou a lui-même subi de son temps cette technique fructueuse. Rappelons-nous la Coupe du Monde 1999 ou nous sommes allés en finale, éliminant les All Blacks sur  un score tonitruant. Pourquoi a-t-il donc choisi un boys band plutôt que des tueurs assoiffés de victoire et de sang ? A-t-il  voulu damer le pion à Novès (ils s’entendent comme un chalumeau et un iceberg) qui lui reproche de toujours lui piquer ses joueurs les plus canons (et photogéniques) tels Poitrenaud, Clerc ou  Médard ? Il a constitué une bande de beaux gosses à Lui. La preuve en est si on regarde les extraits suivants du calendrier des Dieux du stade.

bogosses

Exemples de beaux gosses sur le terrain contre l'Australie

 

Donc pourquoi ce choix ? Parce qu’il a voulu innover ? Cependant le résultat est là ! Ce sont des Dieux Grecs, des  beaux gosses à tomber ou à drainer de la supportrice en transe dans les tribunes mais pour le jeu c’est raté, il a pris une bande de bisounours plutôt que des ours. Résultat indiscutable: une raclée qui rentrera dans l’histoire et une morosité encore palpable même après ce début de Tournoi satisfaisant.


On change tout !


Afin de retrouver le sourire et de le transmettre à nous autres lecteurs et supporters de l'équipe de France de rugby à XV , Marc a tout changé! Il a suivi les conseils des spécialistes Canal+, il a également mis de coté Emile N'Tamack et Didier Rétière pour prendre les choses en main. De cette façon ses consignes seront suivies puisque manifestement lors des tests matchs elles auraient été déformées et mal comprises par les joueurs, d'où la débâcle. Il a rappelé des cadres toulousains, malheureusement il fait toujours l'objet de quolibets car il a laissé entre autre de coté le pétillant Julien Malzieu et le très controversé Matthieu Bastareaud. Mais Marc est serein nous confie t-il. Il croit en cette équipe, il croit au Grand Chelem et surtout il croit aux capacités de la France pour la Coupe du Monde 2011. En nous exposant son équipe, Marc nous a rendu le sourire, il est euphorique ! Enfin nous y croyons, nous sommes sur un nuage et nous imaginons avec un sourire fendu jusqu'au oreille à la conquête de ce saint Graal, la Webb Ellis!

 

 

Test : Quel entraineur êtes vous ?

 

Vous avez sûrement remarqué qu'il y a des moments où la constitution et le management d'une équipe internationale s'accélère, d'autre où elle part dans tous les sens ou d'autre encore où il ne se passe rien... C'est plus subtile que cela ! Pour vous aider à définir votre profil d'entraineur sélectionneur, Rugbypolitan vous propose ce test.

 

Votre joueur et poussin adoré vous dit qu'il a été poursuivi en pleine nuit par une horde de supporters. Vous pensez :

  1. Quel con! Vous n'y croyez pas 2 secondes, vous l'enfermez et l'oubliez dans la caverne d'Ali baba
  2. Vous lui tenez la main, vous pleurez avec lui et lui épongez le front en lui remontant le moral.
  3. Vous vous en foutez , vous en avez d'autres qui certes ne sont pas des lumières, mais vous ferez avec

 

Pour trouver la parfaite sélection, vous glissez dans votre it-bag :

  1. Un fouet
  2. Une boule de cristal
  3. Bloc note et stylo, un livre d'orthographe/grammaire, cela sera toujours utile en vue d'une déclaration foireuse.

 

Au génie de la lampe d'Aladin vous demandez :

  1. La charnière de vos rêves (celle de l'équipe de France 1999)
  2. Un diamant pour votre nombril
  3. Un visa pour un pays n'ayant pas de droit d'extradition pour la France

 

Le mot « hasard » vous fait penser :

  1. Le hasard n'existe pas, vous faites vos propres choix et vous bossez pour atteindre vos objectifs
  2. Sur un malentendu vous pourriez vous taper Brad Pitt
  3. Peut être qu'un des tocards de votre équipe marquera un point.

 

Répondez vite, vite; qu'est qu'y vous donne le plus de frissons :

  1. Brandir la WebbEllis
  2.   Un sac Prada
  3. Rien vous vous foutez de tout.

 

Pour prendre de la hauteur ?

  1. Coacher seul votre équipe pour mieux vous faire comprendre, les pousser moyennant entrainements intensifs et claquage de cordes vocales.
  2. Des Stilettos
  3. Un avion

 

Quel mini changements avez vous noté ces derniers temps? Vous avez...

  1. Viré tout le monde et vous partez de zéro la première version était une catastrophe dont vous avez eu du mal à vous relevé
  2. Fait des UV en vue de l'été
  3. Trouvé une place pépère en douce au soleil pour qu'on vous lache les basques (rien à voir avec le BO ou Bayonne...)

 

Si on vous renvoie sur le banc de l'école , vous êtes?

  1. L'élève sérieux
  2. Le rêveur amoureux
  3. Le clown

 

 

Résultats 

 

Une majorité de 1 :  vous êtes Marc Lièvremont

Vous avez fait une sélection foireuse pour les tests matchs et vous tirez les leçons de vos fautes. Mieux que cela !! Vous reconnaissez publiquement vos erreurs et vous faites votre mea culpa.  Vous aviez monté un boys band mais on ne vous y reprendra plus; cette fois ci vous décidez d'aller de l'avant. Vous vous prenez pour Léonidas et vous constituez une armée de tueurs avides de sang prêt à en découdre contre l'envahisseur britannique et le roquet italien. Félicitations ! Vous êtes un battant et un sélectionneur exemplaire malgré les controverses (d'un autre coté vous avez un tel vivier vous ne pouviez pas satisfaire tout le monde) ; vous faites fi de ces remarques et vous prenez les choses et les entrainements en main. Vous vous investissez , vous êtes un chef guerrier !  Prepare for glory !

 

Une majorité de 2 :  vous êtes Patrick Dupont

 

Vous êtes un doux rêveur, vous aimez les choses fragiles et douce … Restez à l'opéra de Paris, il sera votre salut.

 

Une majorité de 3 :  vous êtes Raymond Domenech

 

Vous êtes un sélectionneur et un entraineur pitoyable, on se demande si vous connaissez quelque chose à ce sport... vous êtes nul en communication et vous vous trimbalez une bande de boulet dont vous vous foutez et qui vous le rendent bien. Un conseil arrêtez là et partez sur une îles lointaine des Marquises.


Conseil: Un moment de volupté et de lingerie sexy pour pimenter votre couple...

Rugbypolitan comme tous les mois récapitule les tendances actuelles. Ce mois ci dans notre encart lingerie nous nous penchons sur le port du string ou du caleçon. Nous nous permettons de vous donner quelques conseils en fonction de votre morphologie. Etes vous plutôt string , slip ou caleçon?

 

Le string est le plus difficile des sous vêtements à porter. Il vous faudra la fesse galbée et le paquet rempli comme notre modèle. Le string est et doit rester un objet de fantasme pour votre compagne ne vous aventurez pas si votre physique n'est pas irréprochable


striiiing

 

 

Cependant Rugbypolitan est là pour vous sauver si votre moitié vous demande à corps et à cris de porter ce minuscule bout de tissu.  Tentez le régime Dukan et 30 minutes de vélo par jour et votre fessier sera à croquer. Si cependant vos attributs sont moyens partez plutôt sur un modèle plus classique mais tout aussi efficace et intemporel : le caleçon. Le moins risqué de tous les dessous masculin.  Regardez comment le porte notre superbe mannequin, même avec un sourire nié, il emballe les foules !

Carterounet

 

Si toute fois vous êtes très joueur vous pourriez aller jusqu'au port du slip ou le nu intégral avec tatouage comme ci dessous, mais ceci est à vos risque et péril... Ne nous envoyez aucune réclamation pour votre propre faute de goût.

becksMichou

C'est tout pour cette fois et n'oubliez pas de revenir pour le prochain numéro, où le super-héros Ovale Masqué nous offre une touchante interview vérité. Extrait: "Grâce à Rugbypolitan, j'ai découvert ma part de féminité, je m'assume de nouveau et je n'ai plus peur de porter mes collants en public"


Richie Bradshaw.

 

 

Posté par Boucherie_Ovalie à 22:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


08 février 2011

La quête du Graal (la suite)

Livre 1, Episode 3

 Marcoussis, Livre 1 : "la Publicité".


 Guenièvre/CHABAL : Tous les jours, je m'disais : "Aujourd'hui, t'en feras pas, aujourd'hui, t'en feras pas !" J'ai jamais réussi à me contrôler !

Arthur/LAPINOU : Bah vous s'rez bien obligée maintenant

CHABAL : Mais qu'est ce que je vais devenir, maintenant que mon corps s'est habitué ?

LAPINOU : Bah il va se déshabituer, comment vous faisiez avant...

CHABAL (Voix hystérique) : MAIS AVANT MA VIE C'ÉTAIT D'LA MERDE, vous entendez ! Hein ? Recevoir des gnons de ci, des baffes de là, toujours fair-play, toujours le poil soyeux... Le symbole de l’ovalie.. Il en faut bien des compensations pour encaisser toutes ces conneries ! Toujours s'occuper de quelque chose et surtout d'vous parce que vous avez des RESPONSABILITÉS ! Et qui s'occupe de moi, pendant c'temps ?? Et ben oui, maint'nant que je ne fais plus de publicités, je tourne en rond, JE SUIS SUR LES NERFS ! J'ai pas d'amis, pas d'loisirs... Comme vous m’laisser cirer le banc, j’peux même plus me défouler sur le terrain et je m’embête , alors je m'étais plongée dans la publicité... Et quand j'vous r'garde et que j'vois comment vous m'traitez hein, je me dis que j'aurais meilleur compte de retourner chez PokerStar, parce que c'est finalement la meilleure chose qui me soit arrivée.

LAPINOU : J'crois pas que vous soyez le symbole de l'ovalie



lapin_chabal1_24e5b49
CHABAL dans le rôle de Guenièvre; LAPINOU dans le rôle d’Arthur. 


A suivre...


Les Bouchers de l’Ovalie.

Merci à TeeP'tit Lu pour le texte et Tara pour les montages photos.

 

 

Posté par Boucherie_Ovalie à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2011

La quête du Graal (la suite en vidéo)

Livre 1, Episode 2

 

Un grand merci à Tara, la Spielberg du site, pour ce montage !

Posté par Boucherie_Ovalie à 18:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 janvier 2011

La quête du Graal

 

Comme vous l’avez remarqué, la Boucherie Ovalie a de plus en plus de moyen, bien aidé il est vrai par les revenus de la publicité. Fort de cette nouvelle manne financière, c’est dans le cinéma que nous décidons de nous lancer. Et oui, Hollywood n’a qu’à bien ce tenir, nous arrivons.

 

En cadeau pour vous, chers lecteurs, et en exclusivité mondiale, nous vous livrons le dialogue d’une des premières scènes de notre futur blockbuster qui sortir en septembre 2011.

 

coupe_du_monde_rugby_2011 

Le Saint Graal.

 

Voilà le « pitch » comme on dit dans le milieu. Entouré par ses fidèles chevaliers, le roi Arthur a reçu pour mission de chercher le Saint Graal, la coupe William Webb Ellis. Néanmoins, cette quête s’annonce plus que difficile, car Arthur est très mal entouré. Ses adjoints du XV de France sont des bras-cassés, ceux-ci ne comprennent pas l’enjeu de la quête du Graal. Il décide alors de ne plus les convier aux interviews des journalistes. C’est dans ce contexte qu’Arthur doit persévérer dans sa quête de la « lumière divine », aidé par son fidèle ami Lancelot, le seul chevalier qui, selon le roi, « tienne encore debout dans cette baraque » et malheureusement par d’autres joueurs emblématiques comme Perceval. Tout commence lors de la mise en place de la stratégie qui va permettre de mettre les ennemis du XV de France en déroute. Cela ce passe en novembre 2010, soit quelques jours avant France-Australie.

 

 ml_24b36bc

L’équipe de bras-cassés de la La quête du Graal.

 

Livre 1, Episode 1


Arthur/LAPINOU : Mais c’est pas compliqué, bon Dieu ! Y a Jauzion à droite, Audeu à gauche, et vous vous arrivez par le milieu ! 

Lancelot/NTAMACK : C’est bon jusque là, vous avez capté Damien ? 

Perceval/TRAILLE : Attendez, moi, si je me souviens bien du terrain, il y a une ligne qui passe en travers ! 

LAPINOU : Ah, mais merde avec votre ligne, d'abord y'en a pas qu'une mais cinq et je ne compte pas les lignes de ballons morts ! 

TRAILLE : Oui mais moi mon point de repère c'est la ligne devant moi et pis d'abord les lignes de ballons morts !!! c'est où ça ??

NTAMACK : Mais bon Dieu, il y a pas besoin de point de repère puisque le but c'est d'empêcher ceux d'en face de passer tout en tachant de progresser avec l'équipe! 

TRAILLE : De face, ça va ! C’est le reste qui va pas ! 

LAPINOU : Mais quoi, nom d’un chien !? 

TRAILLE : Ben la gauche, la droite, là ! Moi j’aime pas ces trucs ! 

NTAMACK : Mais qu’est ce que vous aimez pas ? 

TRAILLE : Ces conneries de gauche et de droite ! Ça veut rien dire ces machins ! Selon comme on est tourné ça change tout ! 

LAPINOU : Mais qu’est ce que vous nous chantez ? 

TRAILLE : Moi j’estime que quand on parle tactique de rugby, il faut employer des termes précis ! 

LAPINOU : Non mais attendez, nous c’est pour vous qu’on dit gauche et droite ! C’est pour pas vous embrouiller ! 

TRAILLE : Si, ça m’embrouille ! 

NTAMACK : Ah bon ? On peut parler normalement alors ? 

TRAILLE : Professionnel ! 

 

 perceval_traille_24dd7e1

Damien Traille à l’écran dans le rôle de Perceval (un grand merci aux maquilleuses).



LAPINOU : Bon, ben alors, OK, on reprend depuis le début ; donc, Jauzion est posté derrière la ligne des 22 mètres du même côté que vous portez votre ballon quand vous le portez a une main, vous êtes bien droitier non ?… 

NTAMACK : Andeu est également, derrière la ligne des 22 mètres, mais du coté où vous tendez le bras quand vous raffutez en portant le ballon a une main. Et il est un peu plus derrière avec Porical 

TRAILLE : Moi j’aime pas ces histoires de coté ballon, raffuter, et tous ces machins, j'connais pas moi ! 

LAPINOU : Quoi, qu’est ce qu’il y a qui va pas encore ?! 

TRAILLE : C’est un coup à se planter ça ! De toutes façons, on a qu'à dire vers les poteaux. 

NTAMACK : Mon Dieu!!! Vous savez de quel coté faut avancer, quand même ? 

TRAILLE : Ben heu, selon comme on est tourné ça change tout ! Non ?

LAPINOU/ NTAMACK : -SOUPIR-


A suivre...


Les Bouchers de l’Ovalie.

Merci à TeeP'tit Lu pour le texte et Tara pour les montages photos.

 

 

 

Posté par Boucherie_Ovalie à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 janvier 2011

Et maintenant, une petite page de publicité...

A la Boucherie Ovalie, on aime vivre de viande rouge et de bière fraîche. Mais tout cela a un coût. Un coût sans doute trop élevé pour les traine-savates sous le sous que nous sommes. Enfin là, on parle surtout d'Ovale Masqué, le super héros qui vit encore chez ses parents. Ainsi, pour que notre site finisse par adopter un modèle économique viable, et pour que nous puissions enfin réaliser des profits, nous avons décidé, à contre coeur, de commencer à diffuser de la publicité sur le site.

Nous espérons que les plus communistes de nos lecteurs (on sait qu'il y en a...) ne nous en voudrons pas trop d'avoir vendu notre âme au grand capital.
En attendant la fortune et la gloire, nous vous proposons donc une petite page de publicité...


Crédits à Richie Bradshaw pour le montage, et surtout pour sa voix suave, et à Sumo pour l'idée et le texte.

Posté par Boucherie_Ovalie à 14:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 janvier 2011

Mise en bière: épisodes 5 & 6

logo_h_cup


Vous avez une vie sociale ? Vous sortez le week end et vous ne pouvez pas regarder la dizaine de matchs au programme ? L'équipe de la Boucherie Ovalie est là pour vous aider, et vous propose de  partager son regard (un peu particulier, à cause de nombreuses fourchettes reçues) sur les faits marquants des journées 5 & 6 de la Heineken Cup. Pourquoi commencer au bout de 5 journées ? Parce que Star Wars a prouvé que c'était parfois mieux de commencer par la fin, et surtout parce qu'on avait pas le temps avant.
N'hésitez pas à souligner nos oublis dans les commentaires.

Les mauvais gestes:

  • Le plaquage parfaitement régulier de Florian Fritz sur Tom Varndell. Outré par ce moment de tendresse dégoulinante qui n'a pas fait honneur à la réputation du trois quart centre toulousain, Alain Rolland le punit d'un carton rouge bien mérité.

  • Le cadrage débordement de Paul Sackey sur l'ailier du Munster Hurley. Heureusement, l'ailier anglais se rattrape en ne concluant pas l'action.

Les beaux gestes:

  • Le doigt d'honneur de Florian Fritz, comme pour s'excuser pour son plaquage de poussin.

  • L'obstruction toute en finesse de Donnocha O'Callaghan sur Paul Sackey, avec une belle corde à linges sans ballon . Si les Munstermen ne savent même plus brutaliser leurs adversaires dans le dos de l'arbitre, on peut vraiment dire que la province irlandaise est en déclin.

  • Ronan O'Gara qui essaye d'enterrer Pierre Mignoni sous la pelouse de Mayol. Il espérait sans doute l'entrée en jeu du toujours catastrophique Matt Henjak.

  • Cédric Heymans qui se crochète lui-même et se projette en touche lors de Stade Toulousain – Newport.

L'essai:

Ben Youngs contre les Scarlets



 

Un ballon récupéré par un Waldrom visiblement pas sur ses appuis, une course folle vers le poteau de touche, un geste moqueur envers le public.. un vrai essai de pute, un vrai essai de demi de mêlée !


Les bonnes surprises:

  • Michalak qui n'entre pas en jeu contre les Wasps, évitant ainsi de sortir au bout de 5 minutes sur blessure ou expulsion.

  • Djibril Camara qui marque deux essais en Amlin Challenge Cup, contre Crociati. Le plus surprenant là dedans étant que Djibril Camara joue encore au rugby.

  • En deux confrontations avec le Biarritz Olympique, Stephen Ferris n'a pas réussi à faire suspendre un seul joueur français.

  • Une équipe de Clermont avec une charnière Senio – Lavea qui va gagner chez le second du championnat d'Angleterre.

  • Tiens, pour une fois, l'USAP s'est qualifié pour les quarts.


Les pas surprises:

  • Damien Traille contre l'Ulster, qui hésite à amorcer une relance, puis préfère envoyer un grand coup de tatanne... directement en touche.

  • Le public d'Ernest Wallon et son fairplay légendaire lors de Stade Toulousain – Newport.

  • Le BO. L'Ulster. Belfast. La pluie. Score final 9-6. Merci France Télévision !

  • Des essais à 2 en-avants validés, des passes décisives offertes par les joueurs de Bath, un quart à domicile miraculeux malgré une défaite en Italie... le karma du Biarritz Olympique en Heineken Cup est toujours intact.


Police du mauvais goût :

  • Le short taille basse de Lauaki, façon gangsta rap samoan.

  • Il se cherche: après avoir tenté le look pilier géorgien avec une abondante barbe, Ian Humphreys opte pour l'intégrale: boule à zéro et visage imberbe. Ce n'est pas encore ça.

  • La touffe blonde de Richie Gray, sorte de Remy McMartin ou de Jean Pierre Rivers du rugby écossais.

  • La célèbre « barbatrou » de Clément Poitrenaud. Rasage maladroit ou déclaration d'appartenance au D.A.R.E (Droit au rasage extravagant)  : la question reste entière !


vctn5v
- Alors Sebastien Tellier, pas trop déçu de votre 19ème place à l'Eurovision ?


Le joueur à suivre:

Sean O'Brien

Le flanker ou numéro 8 du Leinster Sean O'Brien a été élu homme du match face à Clermont. Rebelotte face aux Saracens, puis hat trick contre le Racing vendredi dernier. Voilà un troisième ligne puissant et habile de ses mains, qui marque plus d'essais que ses ailiers (4 en 6 matchs) on dirait que le Leinster a trouvé un moyen de cloner Jamie Heaslip.


Le joueur à suivre jusqu'à son domicile pour lui faire la peau:

Juan Martin Hernandez

Atroce contre Clermont lors de la 5ème journée, El Mago aura juste été horrible face au Leinster vendredi dernier. Son vis à vis Sexton lui plante deux essais au passage. Juan semble très affecté par sa victoire au Prix Marcus di Rollo.


SeanOBrien_Heinekenmanofthematch

Offrir un verre de cette taille à un Irlandais et ne pas le remplir de bière, fallait quand même oser.


Les stats, parce que ça fait sérieux de donner des stats

  • 4: Un ailier qui marque 4 essais, c'est rare. Et pourtant, deux joueurs ont réussi la prouesse lors de la 5ème journées: Paul Diggin (Northampton) contre Edimbourg et Matt Banahan (Bath) contre Aironi. Le dernier joueur à avoir accompli une telle prouesse était l'ailier irlandais des Ospreys Tommy Bowe en 2008, contre Trévise.

  • 21: Le nombre d'essais marqués par la province du Leinster. C'est un peu moins que Leicester (25) et Perpignan (23) mais les Irlandais eux, étaient dans la poule de la mort, sans club italien.

  • 52 minutes, la durée de la sieste d'Ovale Masqué pendant Wasps - Toulouse.

Les questions qu'on se pose :

  • Vincent, c'est comme ça que tu penses récupérer ta place en Equipe de France ?

  • Est-ce que Philippe Saint André à eu une bonne idée en faisant sortir tous ses titulaires pile au moment où les Ospreys faisaient entrer les leurs ?

  • Matthieu Lartot, tu veux pas fermer ta gueule ?

Les sosies de la semaine:

L'arrière perpignanais Jerome Porical et le catcheur mexicain sévèrement burné Alberto del Rio.

XV_de_France_la_solution_Porical

alberto_del_rio1_display_image


Magnus Lund et Thor, Dieu Nordique et super héros de bande dessinée à l'occasion.

magnus_lund_2010_10_17_12_51_0

Thor_2rats_00


Les déclarations remarquables:

  • « Si décoller du sol les jambes de l'adversaire c'est pas régulier, alors il faut officiellement préciser ces nouvelles règles et commencer à s'habituer à jouer les matchs à touchette. » (Desman, sur le forum de la Boucherie)

  • « C'est un très bon week-end. Il faut vraiment en profiter parce qu'on est en difficultés depuis le début de la saison. On a du mal à exploiter notre potentiel. On tient notre match référence, on l'avait bien préparé. On savait que c'était le match le plus important de la semaine. » (Bertrand Guiry, troisième ligne de l'USAP très lucide)

  • « Comme par hasard, la province du Leinster va recevoir en quart de finale, droit qu'elle a gagné sportivement, mais aussi en demi-finale. Est-ce une coïncidence si le siège de l'ERC se trouve à Dublin ? » (Mourad Boudjellal a visiblement rencontré Pierre Berbizier récemment)


Et pour finir, la minute sado-maso de la semaine:


Posté par Boucherie_Ovalie à 01:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]