26 janvier 2011

Mise en bière: épisodes 5 & 6

logo_h_cup


Vous avez une vie sociale ? Vous sortez le week end et vous ne pouvez pas regarder la dizaine de matchs au programme ? L'équipe de la Boucherie Ovalie est là pour vous aider, et vous propose de  partager son regard (un peu particulier, à cause de nombreuses fourchettes reçues) sur les faits marquants des journées 5 & 6 de la Heineken Cup. Pourquoi commencer au bout de 5 journées ? Parce que Star Wars a prouvé que c'était parfois mieux de commencer par la fin, et surtout parce qu'on avait pas le temps avant.
N'hésitez pas à souligner nos oublis dans les commentaires.

Les mauvais gestes:

  • Le plaquage parfaitement régulier de Florian Fritz sur Tom Varndell. Outré par ce moment de tendresse dégoulinante qui n'a pas fait honneur à la réputation du trois quart centre toulousain, Alain Rolland le punit d'un carton rouge bien mérité.

  • Le cadrage débordement de Paul Sackey sur l'ailier du Munster Hurley. Heureusement, l'ailier anglais se rattrape en ne concluant pas l'action.

Les beaux gestes:

  • Le doigt d'honneur de Florian Fritz, comme pour s'excuser pour son plaquage de poussin.

  • L'obstruction toute en finesse de Donnocha O'Callaghan sur Paul Sackey, avec une belle corde à linges sans ballon . Si les Munstermen ne savent même plus brutaliser leurs adversaires dans le dos de l'arbitre, on peut vraiment dire que la province irlandaise est en déclin.

  • Ronan O'Gara qui essaye d'enterrer Pierre Mignoni sous la pelouse de Mayol. Il espérait sans doute l'entrée en jeu du toujours catastrophique Matt Henjak.

  • Cédric Heymans qui se crochète lui-même et se projette en touche lors de Stade Toulousain – Newport.

L'essai:

Ben Youngs contre les Scarlets



 

Un ballon récupéré par un Waldrom visiblement pas sur ses appuis, une course folle vers le poteau de touche, un geste moqueur envers le public.. un vrai essai de pute, un vrai essai de demi de mêlée !


Les bonnes surprises:

  • Michalak qui n'entre pas en jeu contre les Wasps, évitant ainsi de sortir au bout de 5 minutes sur blessure ou expulsion.

  • Djibril Camara qui marque deux essais en Amlin Challenge Cup, contre Crociati. Le plus surprenant là dedans étant que Djibril Camara joue encore au rugby.

  • En deux confrontations avec le Biarritz Olympique, Stephen Ferris n'a pas réussi à faire suspendre un seul joueur français.

  • Une équipe de Clermont avec une charnière Senio – Lavea qui va gagner chez le second du championnat d'Angleterre.

  • Tiens, pour une fois, l'USAP s'est qualifié pour les quarts.


Les pas surprises:

  • Damien Traille contre l'Ulster, qui hésite à amorcer une relance, puis préfère envoyer un grand coup de tatanne... directement en touche.

  • Le public d'Ernest Wallon et son fairplay légendaire lors de Stade Toulousain – Newport.

  • Le BO. L'Ulster. Belfast. La pluie. Score final 9-6. Merci France Télévision !

  • Des essais à 2 en-avants validés, des passes décisives offertes par les joueurs de Bath, un quart à domicile miraculeux malgré une défaite en Italie... le karma du Biarritz Olympique en Heineken Cup est toujours intact.


Police du mauvais goût :

  • Le short taille basse de Lauaki, façon gangsta rap samoan.

  • Il se cherche: après avoir tenté le look pilier géorgien avec une abondante barbe, Ian Humphreys opte pour l'intégrale: boule à zéro et visage imberbe. Ce n'est pas encore ça.

  • La touffe blonde de Richie Gray, sorte de Remy McMartin ou de Jean Pierre Rivers du rugby écossais.

  • La célèbre « barbatrou » de Clément Poitrenaud. Rasage maladroit ou déclaration d'appartenance au D.A.R.E (Droit au rasage extravagant)  : la question reste entière !


vctn5v
- Alors Sebastien Tellier, pas trop déçu de votre 19ème place à l'Eurovision ?


Le joueur à suivre:

Sean O'Brien

Le flanker ou numéro 8 du Leinster Sean O'Brien a été élu homme du match face à Clermont. Rebelotte face aux Saracens, puis hat trick contre le Racing vendredi dernier. Voilà un troisième ligne puissant et habile de ses mains, qui marque plus d'essais que ses ailiers (4 en 6 matchs) on dirait que le Leinster a trouvé un moyen de cloner Jamie Heaslip.


Le joueur à suivre jusqu'à son domicile pour lui faire la peau:

Juan Martin Hernandez

Atroce contre Clermont lors de la 5ème journée, El Mago aura juste été horrible face au Leinster vendredi dernier. Son vis à vis Sexton lui plante deux essais au passage. Juan semble très affecté par sa victoire au Prix Marcus di Rollo.


SeanOBrien_Heinekenmanofthematch

Offrir un verre de cette taille à un Irlandais et ne pas le remplir de bière, fallait quand même oser.


Les stats, parce que ça fait sérieux de donner des stats

  • 4: Un ailier qui marque 4 essais, c'est rare. Et pourtant, deux joueurs ont réussi la prouesse lors de la 5ème journées: Paul Diggin (Northampton) contre Edimbourg et Matt Banahan (Bath) contre Aironi. Le dernier joueur à avoir accompli une telle prouesse était l'ailier irlandais des Ospreys Tommy Bowe en 2008, contre Trévise.

  • 21: Le nombre d'essais marqués par la province du Leinster. C'est un peu moins que Leicester (25) et Perpignan (23) mais les Irlandais eux, étaient dans la poule de la mort, sans club italien.

  • 52 minutes, la durée de la sieste d'Ovale Masqué pendant Wasps - Toulouse.

Les questions qu'on se pose :

  • Vincent, c'est comme ça que tu penses récupérer ta place en Equipe de France ?

  • Est-ce que Philippe Saint André à eu une bonne idée en faisant sortir tous ses titulaires pile au moment où les Ospreys faisaient entrer les leurs ?

  • Matthieu Lartot, tu veux pas fermer ta gueule ?

Les sosies de la semaine:

L'arrière perpignanais Jerome Porical et le catcheur mexicain sévèrement burné Alberto del Rio.

XV_de_France_la_solution_Porical

alberto_del_rio1_display_image


Magnus Lund et Thor, Dieu Nordique et super héros de bande dessinée à l'occasion.

magnus_lund_2010_10_17_12_51_0

Thor_2rats_00


Les déclarations remarquables:

  • « Si décoller du sol les jambes de l'adversaire c'est pas régulier, alors il faut officiellement préciser ces nouvelles règles et commencer à s'habituer à jouer les matchs à touchette. » (Desman, sur le forum de la Boucherie)

  • « C'est un très bon week-end. Il faut vraiment en profiter parce qu'on est en difficultés depuis le début de la saison. On a du mal à exploiter notre potentiel. On tient notre match référence, on l'avait bien préparé. On savait que c'était le match le plus important de la semaine. » (Bertrand Guiry, troisième ligne de l'USAP très lucide)

  • « Comme par hasard, la province du Leinster va recevoir en quart de finale, droit qu'elle a gagné sportivement, mais aussi en demi-finale. Est-ce une coïncidence si le siège de l'ERC se trouve à Dublin ? » (Mourad Boudjellal a visiblement rencontré Pierre Berbizier récemment)


Et pour finir, la minute sado-maso de la semaine:


Posté par Boucherie_Ovalie à 01:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Mise en bière: épisodes 5 & 6

    Bon résumé !!!

    Merci pour ce petit récapitulatif de ces moments de H-Cup qui m'avaient pour beaucoup échappé. Y compris le placage de Fritz que je n'ai pas vu en direct mais qui, sur les vidéos glanés ici ou là, ne semblent pas du tout mériter un rouge.

    Autre fait marquant qui m'a également marqué, le short de Lauaki au dessous des fesses ! A croire qu'il reflechit encore plus à son look que Gavin Henson...

    Et merci de parler de l'Amlin Cup. Une phrase c'est peu, mais c'est toujours plus que partout ailleurs !

    Posté par Dr Didge, 26 janvier 2011 à 09:19 | | Répondre
  • Bon découpage

    Voilà une compétition si peu goûteuse mais parfaitement bien tranchée. C'est épais. Pas tendre pour un euro. Vision lucide qu'on accompagnera d'un vin rapeux. Un régal. Faut rien changer. Perso, ça fait antidote et je suis fan de.

    Posté par Comme fou, 26 janvier 2011 à 09:33 | | Répondre
  • Sur l'essai de Youngs la récupération du ballon me semble tout à fait régulière, le plaqueur reste sur ses appuis et le soutien gallois est en retard.
    A part ça, ça va, y'a pas trop de conneries (ou en fait il n'y a que des conneries?)

    Posté par Desman, 26 janvier 2011 à 10:39 | | Répondre
  • Mon Desmanounet,

    Pour l'essai de Youngs, c'est l'entraîneur des Scarlets qui a lancé la polémique en disant que Waldrom n'était pas sur ses appuis sur cet essai qui fait basculer le match.

    Je lui ai laissé le bénéfice du doute, ça se trouve il connait mieux le rugby que moi !

    Posté par Ovale Masqué, 26 janvier 2011 à 12:11 | | Répondre
  • Mon petit ovale en sucre,

    tu es tombé dans le panneau du Berbize gallois.

    PS: ne rentre pas trop tard ce soir, j'ai une surprise pour toi

    Posté par Desman, 26 janvier 2011 à 16:10 | | Répondre
  • Sieste

    Quoi ? Ovale, tu as fait la sieste pendant ce match d'anthologie ? (... bon, pas vraiment d'antologie, mais ça en jette, comme mot).
    Alors quoi ?... Le carton rouge de Fritz, c'est quelqu'un qui t'a raconté ???
    NON !!! Je ne peux pas le croire ! Comment ? Mon idole masquée dont j'admire sans limite la verve saignante et le hachoir vitriolé DORT pendant les matches !!!
    Arrrgh.... je n'en puis plus !... Un mythe s'effondre.

    Posté par GOD-finger, 26 janvier 2011 à 18:25 | | Répondre
  • Desman => J'avoue que je suis très influençable, c'est à ce jour mon plus grand défaut. Sinon j'arrive, je finis juste de sauver le monde. Bises.

    God-Finger oui j'avoue avoir eu un moment de faiblesse, ça m'arrive souvent lors des matchs du BO (ce qui est, je pense, largement excusable) mais là je me suis fait prendre par surprise, tels les Toulousains face à Glasgow. Hélas, j'ai du attendre de voir le plaquage de Fritz sur youtube... et j'ai évidemment été très déçu !

    Posté par Ovale Masqué, 26 janvier 2011 à 21:18 | | Répondre
Nouveau commentaire